Notre Histoire

b-pour web-img_4927.jpg

Découvrez le parcours de la Maison Transit 24

  • 1988: Transit 24 a vu le jour dans un appartement de deux chambres qui accueillait 5 personnes.
     

  • 1990:  Transit 24 s’est agrandi et pouvait héberger jusqu’à 9 personnes grâce à l’octroi d’une subvention du Ministère de la santé et des services sociaux
     

  • 1993: Avec la collaboration de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) faisait l’acquisition d’une grande maison dont la capacité est de 15 lits
     

  • 2010 et 2011:  Des travaux de rénovations et d’agrandissement des airs communes de la maison ont été mis en œuvre ce qui a nécessité la fermeture de la maison pendant quelques mois. Le résultat était incroyable
     

  • 2013: 

    • Campagne de levée de fonds organisée par le Réseau des femmes d’affaire du Québec (RFAQ) sur les directives de Me Louise Cadieux, présidente du conseil d'administration.

    • La même année à aussi eu lieu l’ouverture d'un Bureau de consultation pour la clientèle externe compte tenu du nombre croissant de demandes.
       

  • 2016: Fermeture du bureau de consultation compte tenu des coûts importants et du manque de financement; ceci reste un défi à relever au cours des prochaines années.
     

  •  2018: Le 21 septembre, Transit 24 fête ses 30 ans!
     

450 000 interventions et a servi près de 33 000 repas, pour un taux d’hébergement moyen de 97%.
 

Le trentième anniversaire fut l’occasion de lancer un coup d’œil rétrospectif sur l’évolution de la Maison depuis ses débuts jusqu’en date du jour. Un merci particulier à notre Députe Fédérale Mme Mélanie Joly, à notre conseil d’administration ainsi qu’à nos plus proches partenaires et collaborateurs.

Le mérite de cette soirée est sans conteste revenu aux femmes hébergées et ex-hébergées qui ont témoigné, de façon éloquente et souvent très touchante de leur vécu et de l’impact positif de Transit 24 dans leur parcours de vie.

 

  • 2020: Pandémie de la Covid-19, nous force à revoir toutes nos pratiques de salubrité interne afin d’être en mesure de continuer à répondre aux besoins des femmes d’être accueillit dans une maison d’hébergement.

En 1987, un groupe de femmes immigrantes et québécoises, mues par leurs propres expériences de vie ou sensibilisées à la problématique de la violence conjugale, se rencontrent afin d’établir les fondements d’une maison d’hébergement. 

 

Ces femmes, résidentes du quartier Ahuntsic, ont choisi cet endroit pour installer ce havre de paix qui offre soutien et réconfort aux femmes et à leurs enfants, victimes de violence conjugale.

 

Le nom de Transit 24 suggérait à la fois la période de transition que vit sa clientèle et un service 24 heures sur 24.

Besoin de soutien? Contactez-nous